novembre 2014

Les pieuvres débarquent à Saint-Malo !

À Saint-Malo, on aime les pieuvres. Plusieurs d'entre elles viennent d'y être mises en place dans le réseau d'assainissement... étant entendu qu'il s'agit d'un dispositif rustique mais ingénieux qui permet de traquer les micropolluants dans les eaux usées.

Une pieuvre pour traquer les micropolluants ! C'était le titre d'un précédent article de V-news. Petit rappel : cette « pieuvre » est composée de bandelettes plastiques. Immergées aux points stratégiques du réseau d’assainissement, elles se couvrent rapidement d’un biofilm dans lequel s’accumulent les métaux lourds et autres micropolluants éventuellement présents dans les eaux usées. Ce biofilm devient ainsi, après 4 à 5 semaines, un excellent révélateur de la présence ponctuelle ou régulière de ces contaminants. Après « essorage », il peut être analysé en laboratoire.

En collaboration avec le centre de recherche VERI (Veolia Recherche et Innovation), plusieurs pieuvres ont été mises en place à Saint-Malo en novembre 2014. Pourquoi ? Pour trois excellentes raisons... Tout d’abord pour une ultime optimisation du dispositif sur des types d’eaux représentatives des villes côtières, mais surtout pour évaluer un potentiel encore insoupçonné pour d’autres polluants comme par exemple certains HAP (Hydrocarbure Aromatique Polycyclique). Enfin car Veolia teste également, à ces mêmes endroits, un autre dispositif prometteur. Une sorte de grand frère de la pieuvre, qui pourrait être complémentaire et traquer d’autres polluants… Suite au prochain épisode !

Contact : Mathieu ZUG, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S'abonner à la newsletter

* champs obligatoires

En images

TOP

Activité Eau, Veolia Centre Ouest